15 juillet 2007

crèmes de carotte et purée de fenouil

J'ai piqué la recette des "petits pots de crème de carotte" à Cécile de Toque Toques . Je cherchais une entrée sympa pour un dîner et je les ai trouvés tellement mignons qu'ils m'ont tapé dans l'oeil tout de suite. Cette recette m'a en plus de cela donné un bon prétexte pour acheter des ramequins. J'aime ce mot, sa sonorité douce suffit  à me mettre en appétit.
Voici donc en exclusivité mes petits ramequins bleus sur bleu et leur crème de carotte.

IMGP0502

Je vous invite à aller voir la recette chez Toque Toques, sauf que j'ai écrasé les carottes au moulin à légume, parce que je n'ai pas de blender. Sinon, j'ai ajouté 1/4 de cc de cumin en poudre dans la crème, et quelques graines sur le dessus pour faire joli. La prochaine fois, j'ajouterai 1g ou 2 d'agar-agar, parce qu'elles étaient un peu liquide.
Je tiens à dire que cette entrée a ébouriffé mes invités et mon Monsieur, qui étaient très admiratifs... Merci Cécile.

Moins photogénique mais non moins goûteuse fut ma purée. Il s'agit d'une recette que j'ai piquée, mais cette fois à ma mère, qui l'avait trouvée dans un livre de recette que depuis elle a égaré. Elle a l'avantage d'être plus légère et plus goûteuse qu'une traditionnelle purée de pommes de terre. Elle se marie particulièrement bien avec les viandes, notamment avec le gigot d'agneau. Ma mère, grande prêtresse du gigot, le sert toujours avec soit avec une purée de fenouil, soit avec une purée d'aubergines. Mais ces jours-là, je n'ai d'yeux que pour le gigot, auquel je voue un culte sans limite. Pour moi, c'est la perfection faite viande. Quand il est bien rôti, frotté au thym et accompagné d'ail en chemise, la première couche de viande croustille presque, alors que l'intérieur est tendre et rose, ce qui permet par ailleurs de mettre d'accord tous les gourmands, ceux qui préfèrent la viande bien cuite et ceux qui ne la mangent que saignante. Autant vous dire que j'aime les deux et que je ne m'en prive pas... Il est temps que j'aille faire un tour en France: que la simple évocation d'une viande me rende lyrique, c'est le symptôme clair d'une indigestion d'Allemagne...

Mais pour l'heure, voilà ma purée de fenouil que j'avais servie avec du poulet rôti et c'était très bien.

IMGP0498

J'avais pour 4 gros mangeurs:
- 6 pommes de terre
- 6 fenouils
- 6 gousses d'ail
- sel, poivre
- une larme de crème fraîche liquide

Faites cuire ensemble 30 mn les pommes de terres et les fenouil. J'ai commencé la cuisson à l'eau froide. Pendant ce temps, mettez les gousses d'ail en chemise au four pendant 20mn à 180 °C.
Quand tout le monde est cuit, passez tous les légumes au moulin: c'est ce qui est le plus pénible et le plus long, en enlevant régulièrement les fibres du fenouil. Mélangez bien, salez et poivrez et ajoutez une larme de crème fraîche pour plus d'onctuosité.

Posté par latambouilledeso à 13:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur crèmes de carotte et purée de fenouil

    elle doit être bien bonne cette crème!! biiiiises micky

    Posté par mickymath, 15 juillet 2007 à 13:54 | | Répondre
  • Merci d'avoir testé ma recette (enfin, c'est celle de Sébastien Gaudart plus exactement).

    Posté par Cécile, 15 juillet 2007 à 14:41 | | Répondre
  • Je fais aussi de la purée de fenouil, trs bon!

    Posté par Charlotte, 15 juillet 2007 à 14:52 | | Répondre
Nouveau commentaire